Biographie

Né à Bruxelles d’un père venu d’une petite ville près de Varsovie en Pologne et d’une mère née à Vilno lorsque la ville était russe (actuellement Vilnius), Alain Berenboom est devenu un écrivain belge de langue française ! Sa culture cosmopolite explique sans doute que son œuvre romanesque promène le lecteur tout au long de la planète, même si ses) ont bien des traits dominants de l’art belge : l’auto-dérision, une soif de panache et de folie mêlée à une modestie excessive et un amour de la vie et de la sensualité. Son nouveau roman Expo 58, L’espion perd la Boule.

© Sylvain Piraux

Dernière parution

Titre : Expo 58 L’Espion Perd La Boule
Collection : Génèse Éditions (Mars 2018)

Janvier 1958, l’Exposition universelle est à 99 jours de son inauguration. Sous la pluie hivernale, le plateau du Heysel n’est encore qu’un immense chantier de boue, de grues, de charpentes métalliques et de tuyaux qui courent en tous sens. Un homme est retrouvé mort. Juste au moment où il avait rendez-vous avec le détective privé Michel Van Loo, faisant de ce dernier le suspect idéal ! Pour prouver son innocence à l’obtus commissaire Stengel, notre infatigable détective bruxellois accepte, bien malgré lui, le poste de secrétaire d’une commission chargée de surveiller le bon déroulement des travaux hydrauliques ! De cet excellent poste d’observation, Van Loo va suivre les pistes : le crime est-il un sévère avertissement à la Fabrique Massart & fils qui recrute à tout-va une main d’oeuvre étrangère ? La riposte d’un espion venu du froid ? Ou faut-il chercher le meurtrier parmi les savants de la commission Hydraulique, qui se livrent une concurrence effroyable…