Bio (B)

Barbara Abel est férue de théâtre et de littérature. Après avoir été élève à l’école du Passage à Paris, elle exerce quelque temps le métier de comédienne et joue dans des spectacles de rue. A 23 ans, elle écrit sa première pièce de théâtre « L’esquimau qui jardinait ». En 2002, son premier roman « L’Instinct maternel » lui vaut de recevoir le Prix Cognac avant d’être sélectionnée par le jury du Prix du Roman d’Aventure pour « Un bel âge pour mourir ». S’ensuivent Duelle (2005), La Mort en écho en (2006), Illustre Inconnu (2007), Le Bonheur sur ordonnance (2009), La Brûlure du chocolat (2010), Derrière la haine (2012), Après la fin (2013) et Je ne sais plus (2016).

Photo : film Duelles

Dernière parution

Titre : Je t’aime
Collection : Éditions Belfond

Après un divorce difficile, Maude rencontre le grand amour. Un homme dont la fille, Alice, lui mène hélas une guerre au quotidien. Lorsqu’elle découvre l’adolescente en train de fumer du cannabis dans sa chambre, celle-ci la supplie de ne rien dire à son père. Maude voit là l’occasion parfaite d’apaiser les tensions au sein de sa famille recomposée. Après tout, que feriez-vous à sa place ? Prenez les mêmes six mois plus tard. Ajoutez Nicole et Solange, deux femmes dont les vies vont être pulvérisées le jour où l’addiction d’Alice provoque un accident… mortel.

N’oubliez pas le père, qui comprend que sa fille se drogue et que sa compagne était au courant.

Ceci n’est pas exactement une histoire d’amour, même si l’influence qu’il va exercer sur les héros de ce roman est capitale. Autant d’hommes et de femmes dont les routes vont se croiser au gré de leur façon d’aimer parfois, de haïr souvent. Parce que dans les livres de Barbara Abel, comme dans la vie, rien n’est plus proche de l’amour que la haine…